Les pertes de volume

La « vallée des larmes » et les pommettes se traitent par des injections d’acide hyaluronique plus ou moins volumateur selon le résultat souhaité.
Le comblement de la vallée des larmes par de l’acide hyaluronique hautement polymérisé permet de redonner un volume préexistant au visage, tout en estompant très naturellement le sillon nasogénien.

On peut dans le même temps remonter légèrement la pommette.
La restauration de la pommette rajeunit et égaie le visage. Attention cependant aux pommettes trop proéminentes qui déforment face et profil.
Pour restructurer le visage, il suffit de restaurer le volume préexistant quelques années auparavant en remodelant joue et pommette subtilement.

=> La restauration des volumes défroisse aussi la peau par la retonification du derme. La peau se réhydrate grâce à de l’acide hyaluronique et retrouve secondairement de l’éclat.
Les résultats sont optimums au 15ème jour

Les visages froissés

Il faut tonifier la peau et le tissu sous-cutané. Par des séances de lampe flash, qui stimulent les fibroblastes et induisent une synthèse de nouveau collagène, des peelings, qui éclaircissent la peau et qui peuvent aller jusqu’à la restructuration du derme profond selon la puissance choisie.
Le mésopeel ou le mésolift avec injection d’acide hyaluronique non réticulé repulpe le tissu.

Les teints simplement brouillés

Ils sont très améliorés par des séances de lampe flash
qui effacent les tâches pigmentées et traitent la couperose
et uniformisent la couleur de la peau.Les peelings
superficiels uniformisent aussi la couleur et éclairent la peau.