Devenir beau en mangeant : Rester beau ou manger bon, doit-on choisir ?

Oui … et non, parce que les meilleurs aliments semblent nuire à notre esthétique, mais cependant, nombreux sont ceux qui rendent de grands services à notre beauté.

 

Alimentation et cosmétique

Le but de tout cosmétique est de piéger les radicaux libres, d ’ hydrater la peau, de la repulper, et de reconstituer la fibre élastique. Une condition à tout cela, c ’ est qu ’ il y ait un vecteur pour faire pénétrer ces ingrédients dans l ’ épiderme, sinon la peau est lubrifiée, visuellement embellie mais absolument pas traitée.

L ’ urée par exemple est un excellent vecteur des grosses molécules.

Il suffit donc de trouver dans l ’ alimentation des nutriments qui contiennent des éléments actifs.

Les cosmétologues en ont trouvé dans :

  • La vanille : elle stimule les facteurs de croissance de la peau et agit sur son hydratation et sa fermeté. Les hétérosides qu ’ elle contient boostent la régénération cutanée et la cicatrisation (Sublimage® de Chanel®, Elena®, Léonie D® et Victoire D® de Ligne D® … ).
  • La figue de Barbarie est un fruit cultivé surtout au Mexique mais aussi au Maghreb, qui se déguste en confiture, accompagnement de viande, ou en soupe comme au Pérou, et qui rend de grands services à la cosmétique. Sa richesse en vitamine E et surtout en vitamine C en fait un antioxydant de premier choix. L ’ huile de figues de Barbarie permet de réparer les fibres de collagène et d ’ élastine. L ’ huile de pépins de figues de Barbarie est un excellent cicatrisant. On a donc un puissant antiâge qui bien entendu demande un vecteur pour pénétrer dans l ’ épiderme (A-Lice D® et Victoire Fifty® de Ligne D® … ).
  • Le raisin , riche en vitamine A, B, C et en oligoéléments, favorise le métabolisme de la peau et est inclus dans certaines crèmes (Caudalie® … ).
  • Le concombre semblerait purifier les peaux grasses
  • L’ artichaut , le radis noir , le fenouil et la lavande sont inclus dans certaines crèmes cicatrisantes et antiinflammatoires, comme les après-rasages traitant le feu du rasoir (Sasha D® … ).
  • L’ abricot , riche en vitamines A et E, est un simple hydratant de la peau (Sélène® … )

Alimentation et santé / beauté

La peau est aussi le reflet de notre alimentation. Une alimentation saine et équilibrée est indispensable à une peau éclatante et tonique. Boire beaucoup d ’ eau, bien qu ’ évident, est aussi à souligner pour avoir une belle qualité de peau.

  • Alimentation et vitamine A : pour éviter d ’ avoir une peau rugueuse et sèche.
    On se suralimente en : carottes, tomates, melons, abricots, pêches
  • Vitamine C : la vitamine qui éclaircit le teint et favorise la production du collagène.
    On se suralimente en : kiwis, acérola, oranges
  • Vitamine E : antioxydant qui retarde le vieillissement.
    On se suralimente en : légumes verts, huile d ’ olives, germes de blé, noisettes
  • Les minéraux : ils réparent et sont essentiels à la structure de la peau.
    On se suralimente en : fruits, légumes, poissons, viandes
  • Les oligoéléments : le zinc est indispensable à la cicatrisation de la peau.
    On se suralimente en : viandes et poissons
  • Les Omega 3 : les huiles de poisson jouent un rôle très important dans la prévention des maladies cardiaques, diminuent les processus d ’ athérosclérose (durcissement des artères), et régulent le taux de cholestérol. Ils sont indispensables à la souplesse de la peau.
    On se suralimente en : poissons, les plus riches en Omega 3 sont le maquereau, le thazard, le thon, le hareng, le saumon

 

Et si les aliments pouvaient affiner notre silhouette ?

Une alimentation équilibrée et fractionnée, riche en poissons, fruits peu sucrés (fraises, framboises, kiwis … ), légumes et féculents en quantité limitée mais indispensables, favorise une silhouette fine et élancée.

Le fenouil, l ’ artichaut, le radis noir sont d ’ excellents draineurs lymphatiques et digestifs. La caféine rentre dans la composition de crèmes amincissantes (Percutaféine®, Estelle D®, Ugo D® … ).

L ’Açaï pousse sur les palmiers de la forêt amazonienne du Brésil. Il est très riche en antioxydants, acides aminés, Omega 6 et Omega 9. Il semblerait participer à la perte de poids en contribuant à la diminution du taux de sucre et de graisse sanguin, en luttant contre le cholestérol et en améliorant la digestion. Sa richesse en fibres pourrait en faire un coupe-faim naturel. De plus, il améliore la qualité de la peau.

 

Conclusion

Les aliments ne sont pas utilisés uniquement à des fins nutritives, mais sont également indispensables à notre beauté, et comme on l ’ a vu permettent de devenir l ’ alimentation externe de notre peau lorsqu ’ ils sont inclus dans certaines gammes cosmétiques.

« Que ta nourriture soit ton médicament et ton médicament ta nourriture. »

Hippocrate

Dr Geneviève DOUX, Médecin esthétique, Montpellier