Checkup Beauté en médecine esthétique

C ’ est le printemps, comme on change de tenue, on va changer de peau, et enfin, après quelques traitements simples, retrouver sa bonne humeur le matin devant son miroir.

 

1) Inspection visage

Maquillage enlevé : teint blafard, que faire ?

  • J ’ai moins de 40 ans : J ’ opte pour le mésopeel ou le mésolift

Mésopeel : C’est une association de peeling léger et de multi injections dans le derme ou l’épiderme selon le produit choisi, d’un mélange nutritif et repulpant contenant vitamines, oligoéléments et acide hyaluronique non polymérisé (Redensity Teoxane®).

Le produit est facilement nappé puisque la peau a été chauffée au préalable par le peeling. La peau devient plus souple mais raffermie, plus éclatante et fortement réhydratée.

Mésolift : C’est l’association d’un traitement par lampe flash et de multi injections dans le derme ou l’épiderme.

  • J ’ai plus de 40 ans : J ’ opte pour le laser fractionné CO 2

Cette tec hnique consiste à créer de multiples petits points d’impact laser à peine visibles et non jointifs en alternance avec des zones saines permettant une cicatrisation rapide, qui, selon le traitement choisi, pourra être de quelques heures à quelques jours.

  • Ces points laser vont provoquer un remodelage immédiat du collagène et un rajeunissement global et durable de la structure de votre peau. Maquillage enlevé : les rides du front et la ride du lion me donnent un air sévère et soucieux, que faire ?

Quel que soit l ’ âge, des injections de toxine botulique qui vont détendre le muscle sous- jacent, vont régler le problème pendant 6 mois.

Si la ride du lion est trop prononcée, on complètera le traitement par l ’ injection d ’ un acide hyaluronique moyennement volumateur (Juvederm 3®, Teosial Global® … ).

Maquillage enlevé : le sillon nasogénien trop marqué donne l ’ air fatigué et triste. Que faire ?

 

  • Il est peu marqué : on le traite en injectant directement de l ’ acide hyaluronique (Juvederm 4®, Perlane® ou Ultradeep®).
  • Il est très marqué : c ’ est l ’ affaissement des pommettes qui est responsable de ce sillon, et il suffira de les reconstituer. Dans ce cas, il serait une erreur de vouloir traiter directement le sillon nasogénien, ceci finirait par provoquer un bourrelet disgracieux au fil du temps.
    La reconstitution de ce volume ne veut pas dire « avoir de grosses pommettes saillantes » … Votre médecin esthétique reconstituera exactement celles qui étaient les vôtres il y a 5 ou 10 ans, mais jamais davantage.

 

Maquillage enlevé : des plis m ’ amertume qui donnent l ’ air abattu et triste. Que faire ?

  • S ’ils sont peu marqués, on peut injecter directement de l ’acide hyaluronique (Juvederm 4®, Perlane® ou Ultradeep®) pour estomper ce pli disgracieux.
  • S ’il s sont plus marqués, ils sont dus à un affaissement du visage qui s ’est trop « allongé ». Il faut commencer à combler la fosse temporale avec de l ’acide hyaluronique (Ultradeep®, Juvederm 4®, Perlane®) à l ’aide d’une canule, puis restructurer la pommette comme précédemment, et enfin combler le pli d ’amertume qui sera devenu minime grâce aux 2 traitements précités.
    Cette technique permet de restructurer très naturellement le visage, de lui rendre gaité et jeunesse, et d ’ éviter d ’ alourdir le bas du visage qui pourrait devenir trop « carré ».
    Les zones traitées ne doivent pas être visibles : but de tout traitement esthétique.

 

2) Inspection bouche

Je lisse le « code barre » de la lèvre blanche

2 solutions :

  • Laser fractionné CO 2
  • Injection d’acide hy aluronique réservé à cette zone

Cette t echnique qui se pratique exclusivement avec une canule, de façon à rendre l’injection indolore et plus efficace, permet d’une part de redonner à la lèvre blanche l’oblique intérieure qu’elle a perdue au fil du temps, et de la raccourcir. Par ce biais la lè vre rouge se repositionne correctement sans que l’on ait parfois besoin d’y retoucher.

Je repulpe la lèvre rouge :

Le galbe de la lèvre est retrouvé par l ’ injection d ’ acides hyaluroniques spéciaux (Teosial Kiss®, Perlane Lip®) mais également un grand confort, surtout par temps très sec.

Restylane® Lip® Refresh® va simplement réhydrater la lèvre sans en modifier le volume.

 

 

3) Inspection cou et décolleté

Pour rajeunir le décolleté, de nombreuses solutions existent en médecine esthétique :

  • Pour le dépigmenter, des séances de lampe flash.
  • Pour le défroisser, des séances de Mesobotox sont d’une grande efficacité : on injecte par micropuncture des microquantités de botox qui ont pour effet de détendre le muscle sous- jacent, donc de défroisser la peau. On ajoute à ceci des injections d’acide hyaluronique fin, également en micropuncture (Redensity®).
  • Parfois le décolleté est ridé, et il faut injecter un acide hyaluronique dans le sillon de la ride.
  • Après ces injections, on nappera les produits avec un massage à base de crèmes spécifiques comme Victoire After®.

Pour obtenir un résultat optimal, appliquer des crèmes spéciales pour le cou et le décolleté (Elena D®).

 

4) Inspection bras

Le bras commence à se relâcher, et la peau à se déshydrater.

Que faire ?

Tout d ’ abord, appliquer 2 fois par jour en masque des crèmes spécifiques pour le bras (Léonie D®) puis il peut être intéressant de pratiquer quelques séances de mésolift avec des paramètres réservés au bras.

 

5) Inspection mains

Pour mettre en valeur bracelets et bagues de l ’ été, la main doit être pulpée et non tâchée.

Que faire ?

Pour enlever les tâches : des séances de réjuvénation avec les lampes flash (lumière intense pulsée). La lumière émise par ces lampes stimule les cellules dermiques programmées pour la réparation et un nouveau collagène est alors fabriqué, et les pigments disgracieux disparaissent. Plusieurs séances sont nécessaires lorsque la main n’est pas bronzée.

Pour repulper la main et lui enlever son aspect décharné, on injecte de l’acide hyaluronique (Ultradeep®, Teoxane®) avec une canule et l’on nappe le produit jusque dans les espaces interdigitaux. Les rides du poignet disparaissent par la même méthode. Une petite anesthésie rend l’injection strictement indolore. La main retrouve son volume.

Pour prévenir le vieillissement et entretenir les traitements, on applique des crèmes réservées à la main (Paloma D®).

 

6) Inspection cellulite

Un peu de cellulite s ’ est accumulée sur mes cuisses durant l ’ hiver, je dois lisser ma jambe au plus vite.

Que faire ?

Une alimentation équilibrée est indispensable.

Des séances de mésothérapie associées à des massages avec des crèmes anticellulite (Estelle D®, Percutaféine® … ) et des traitements de drainage circulatoire et lymphatique viendront à bout des capitons les plus récalcitrants.

 

7) Inspection jambes

Quelques varicosités sont apparues cet hiver.

Que faire ?

Un traitement de sclérose est indispensable, et très efficace. Mais attention, vous devez rester 3 semaines sans soleil.

 

8) Inspection total body

Version santé :

Attention au soleil, cet ami qui nous veut du mal.

Le mélanome peut toucher n’importe quelle région de la peau, du cuir chevelu, des muqueuses (bouche, organes gé nitaux…) ou des ongles, alors inspectez minutieusement 2 à 3 fois par an chaque parcelle de votre corps.

  • Si un grain de beauté change de couleur, de taille, d ’aspect, s’il démange ou si on l’a irrité : consultez votre dermato .
  • Si une tâche rougeâtre persiste (quelle que soit la taille), consultez votre dermato .  Si des excroissances apparaissent sur votre peau, consultez votre dermato .
  • S ’ il apparaît sur votre peau une tache colorée de quelques millimètres qui comporte plusieurs couleurs de brun et/ou de noir, si elle est asymétrique et comporte une bordure irrégulière, il peut s ’ agir d ’ un mélanome qui évolue et subit des modifications assez rapides dans sa taille, sa forme, ses contours et ses couleurs : consultez votre dermato.

Ces lésions dues au soleil et aggravées par le vieillissement peuvent être bénignes ou déjà malignes, mais seront d ’ autant plus facilement traitées qu ’ elles auront été détectées précocement.

Version beauté :

La peau est granuleuse, desséchée : que faire ?

Un bodypeel pour « muer » :

Il s ’ agit d ’ un peeling léger de tout le corps qui va permettre d ’ éliminer en profondeur les cellules mortes, et rebooster la synthèse d ’ un épiderme neuf.

On applique un mélange d ’ acides qui va estomper les tâches disgracieuses.

La peu se régénère, douce et prête à absorber tous les traitements que l ’ on doit effectuer.

On entretient ce résultat avec des crèmes qui contiennent de l ’ urée (DDMilk®, Estelle D® si on a un peu de cellulite).

 

Conclusion :

Après avoir gommé tous les petits défauts, la « magie du corps » va opérer cet été !!!

Un conseil : pour profiter du soleil, évitez les expositions entre midi et 16 heures, et n ’ oubliez pas d ’ appliquer de l ’ écran total plusieurs fois par jour.

Dr Geneviève DOUX, Médecin esthétique, Montpellier