Rajeunir et relooker son clin d ’œil !

« La grâce est dans le mouvement d’un bras ; la loi du monde est dans l’expression d’un regard. » Citation d’Étienne Pivert de Senancour ; Oberman – 1804.

 

Même vu de l ’ extérieur, l ’œil , ce petit organe sensoriel de seulement 2,5 cm de diamètre est le plus important du corps.

La puissance du regard pour exprimer l ’ amour ou la haine, pour élever ou dégrader, à toujours impressionné.

Et puisque nous savons que tous les messages sont transmis par le regard, alors … ne le figeons pas, sachons conserver son naturel, sa jeunesse et sa gaité, ou utilisons des artifices pour estomper les effets du temps.

Déjà les premières civilisations se noircissaient les cils pour rendre leurs mouvements plus apparents, souligner les paupières, pour amplifier et améliorer leur forme. Il en est de même aujourd ’ hui, et nous savons qu ’ un œil vieilli ne peut plus être maquillé correctement. Les fards collent et s ’ agglutinent dans les ridules.

Alors les opticiens, les chirurgiens esthétiques et les médecins esthétiques s ’ en mêlent …

Commençons par le plus simple, habillons notre regard par des lunettes.

Depuis quand avons-nous cet artifice ?

D’ abord uniquement utile, puisque Sénèque déchiffrait les ouvrages en utilisant un « globe d’ eau ». Puis on a dû attendre le 13 ème siècle pour que le philosophe Roger Bacon annonce avoir

trouvé un système de verres convexes qui permettrait aux lettres de devenir plus larges. Puis à la fin du siècle, sont apparues véritablement les lunettes « à nez », avec les premiers fabricants de verre blanc de Venise, en forme de lune, donnant leur nom aux « lunettes ».

De par leur forme, leur fonctionnalité, la période, les noms ont évolué : bésicles à pont, à ruban, lunettes ciseaux, monocles. Chaque époque a eu son matériau : le fer, le bois, la corne, l ’ or, le cuivre, et enfin le plastique qui fait devenir la lunette objet de mode.

Pour les verres, ce n ’ est qu ’ en 1580 que Della Porta sait faire une lentille concave. 250 ans plus tard, le marché explose avec 720 000 pince-nez vendus en 1847, 11 millions en 1882 avec l ’ apparition des branches sur les côtés.

En 1940, commence la mode de la lunette avec le modèle « Aviator », puis c ’ est la griffe affichée sur les montures. La forme des lunettes est partie intégrante de l ’ expression faciale de celui qui les porte. Une épaisse monture confère un air dominateur et masque quelques défauts. Des lunettes rondes donnent l ’ impression d ’ un œil plus ouvert.

Les lunettes de soleil masquent cernes et autres disgrâces tout en devenant un décor indispensable pour chaque tenue vestimentaire. Les lunettes peuvent être la touche finale d ’ une tenue, peuvent créer et révéler une personnalité, peuvent attirer le regard de l ’ autre et noyer des imperfections, mais … si on décide de porter des lentilles de contact, on va devoir prévenir le vieillissement de la zone périorbitaire, et si c ’ est un peu tard, nous allons la rajeunir.

 

1) Les rides de la patte d ’ oie

Ce sont certes les rides du sourire et du charme, mais lorsque celles-ci sont trop cassées, elles deviennent chez tous les rides de la tristesse. Donc limitons la cassure dès qu ’ elle se présente sans figer le mouvement.

2 cas :

  • De fines ridules chez le sujet jeune : une injection de quelques gouttes de botox va suffire pour détendre le muscle sous-jacent et stopper l ’ évolution.
  • Des rides marqués sur le sujet plus âgé : en plus du botox on devra ajouter en nappage de l ’ acide hyaluronique fin pour réhydrater la peau et pour remonter le sillon créé par la cassure.

 

2) L ’ ouverture du regard

Avec le temps la paupière supérieure à tendance à chuter par une perte de la tonicité musculaire et une fragilisation des fibres élastiques qui les constituent.

3 cas :

  • Chez le sujet jeune, une seule injection de botox au niveau de la queue du sourcil agrandit le regard en 15 jours.
  • Chez le sujet plus âgé, l ’ affaissement de la paupière peut être associé à une perte de graisse de la région temporale. Dans ce cas, on reconstitue ce volume en injectant très facilement à l ’ aide d ’ une canule de l ’ acide hyaluronique dans la fosse temporale. Le regard s ’ éclaire et les sourcils remontent de façon très naturelle puisque l ’ on a traité la cause de cet affaissement.
  •  La chirurgie de la paupière supérieure (Dr Bonnefon) : la peau des paupières est si détendue qu ’ elle fait une sorte de casquette qui peut aller jusqu ’ à toucher les cils. On enlève l ’ excédent de peau et de muscle orbiculaire sous anesthésie locale, en ambulatoire. Les ecchymoses sont rares et les points sont à enlever au 4 ème jour. Il n ’ y a pas d ’ éviction sociale.

 

3) Le traitement des cernes

Plusieurs types de cernes sont à étudier :

  • Les cernes ethniques
  • Les cernes pleins qui sont le résultat d ’ une stase lymphatique et d ’ un excès de graisse périorbitaire
  • Les cernes creux provoqués par une atrophie graisseuse
  • Les cernes pigmentaires dues à l ’ excès de mélanine et souvent confondus avec des cernes creux à cause de la chute du rayonnement lumineux dans le creux.

Après un examen méticuleux, on va décider du choix du traitement.

En médecine esthétique, seuls les cernes creux avec un excès cutané modéré pourront être traités. Il suffira d ’ injecter en profondeur, à l ’ aide d ’ une canule, un acide hyaluronique relativement épais qui ne réabsorbe que très peu d ’ eau, pour éviter le phénomène inverse de paupière inférieure gonflée.

Le relâchement cutané est traité par des séances de laser fractionné CO 2 qui va créer des micro- cylindres dans la peau pour la retendre et stimuler non fibroblastes, afin de refabriquer notre collagène et notre acide hyaluronique.

En chirurgie esthétique (Dr Bonnefon), l ’ exérèse de peau et de muscle telle qu ’ elle se pratiquait était une mauvaise opération avec le risque d ’œil rond. Alors comment les corriger ?

  • S ’ il y a des poches, on les enlève par voie transconjonctivale, sans cicatrice cutanée, en éversant la paupière ; on les enlève par l ’ intérieur.
  • S ’ il y a un petit excédent de peau et des ridules, il faut faire un peeling au phénol, qui va lisser la peau. Le résultat dure une bonne dizaine d ’ années, mais il faut prévoir une éviction sociale de 7 jours car les paupières sont rouges et recouvertes de vaseline.
  • Si les paupières inférieures sont beaucoup plus marquées, habituellement le reste de la partie centrale du visage l ’ est aussi. Il faut donc faire un lifting centro facial ou « lifting de la femme jeune sans cicatrice ». Mais … ceci est une intervention aux suites plus longues.

 

En conclusion :

D’ une simple paire de lunettes, à la chirurgie esthétique, en passant par quelques gouttes de botox ou d ’ acide hyaluronique, voici des moyens efficaces pour conserver ou retrouver un regard pétillant.

Dr Geneviève DOUX, Médecin esthétique, Montpellier Dr Alain BONNEFON, Chirurgien esthétique, Montpellier Dominique SANCHEZ, Opticienne, Montpellier