Cet hiver, c’ est décidé, Je me débarrasse de mes poils !

Dans toutes les cultures, la pilosité qui débute à la puberté est le synonyme de virilité chez l ’ homme, alors que la peau douce et lisse chez la femme est synonyme de féminité. Mais cette douceur de la peau est le plus souvent obtenue grâce à l ’ épilation.

De nos jours, les femmes de toutes civilisations souhaitent cette peau lissée.

Grâce aux différents types de lasers, nous arrivons aujourd ’ hui à ce résultat après quelques mois de traitement.

Le poil est une production filiforme de l ’ épiderme, recouvrant partiellement la peau de l ’ homme. Il se forme au sein d ’ un follicule pileux qui est une invagination de l ’ épiderme, elle- même en contact avec la matrice pilaire constituée de kératinocytes et de mélanocytes.

La pigmentation du poil (jusqu ’ à un certain âge) vient de la transmission par les mélanocytes aux kératinocytes d ’ un pigment : la mélanine. C ’ est grâce à ce pigment que nous allons pouvoir éradiquer le poil.

 

Les méthodes

Plusieurs traitements sont possibles, en fonction de la couleur du poil et de la couleur de votre peau.

1) Pour un poil foncé ou marron et une peau blanche, deux solutions sont possibles :

  • L ’ épilation avec les lampes flash

Elle est basée sur l’absorption d’un rayonnement lumineux qui est transformé en chaleur par la peau, par les cellules cibles sous le terme de chromophores. On parle donc ici de photo thermolyse sélective car elle permet de ne pas endommager les tissus environnants.

Celle-ci est dirigée vers les bulbes pileux et le tissu collagène. Le poil est tué par la destruction de son pigment.

Les séances sont quasi indolores et sans éviction sociale.

  • L ’ épilation avec le laser Alexandrite

Réglé sur la longueur d ’ onde choisie par le médecin, le laser produit un faisceau lumineux en l ’ absorbant, les poils chauffent jusqu ’ à 60°, et se détruisent jusqu ’ à la racine.

Affaiblie, la racine aura beaucoup de mal à fabriquer un nouveau poil.

 

2) Pour les peaux mates à très mates, il est indispensable d ’ utiliser un laser YAG :

Sa longueur d ’ onde permet une faible absorbance par la mélanine, d ’ où son intérêt sur les peaux mates pour les traitements épilatoires.

Ce laser permet donc d ’ effectuer une épilation en toute sécurité sur ce type de peau, y compris sur les folliculites de la barbe.

 

3) Pour les poils clairs et fins :

Il est intéressant de mixer toutes ces méthodes si l ’ on veut un résultat radical.

 

4) Pour les poils blancs :

Il faut avoir recours à l ’ épilation électrique : un appareil électrique de haute fréquence est relié à une pièce à main sur laquelle est placée une aiguille que l ’ on fait glisser dans le follicule pilosébacée jusqu ’ au bulbe, pour qu ’ il transmette le courant électrique destructeur.

 

En pratique

Lorsque vous décidez d ’ éradiquer vos poils, il faudra pratiquer de la façon suivante :

D ’ abord les raser le plus longtemps possible avant le début des séances, afin d ’ avoir le maximum de pousse possible, et de ce fait, diminuer le nombre de séances. Le jour du rendez-vous, une longueur de 3 mm est préférable.

Il faudra compter 3 séances espacées d ’ un mois dans un premier temps, puis sûrement 5 séances dans les 2 ans qui suivent. Celles-ci s ’ espaçant au fur et à mesure.

Les séances sont indolores ou très peu douloureuses.

Les tarifs varient selon les zones et les appareils utilisés, qui vous donneront des résultats d ’ autant meilleurs qu ’ ils sont de haute qualité et adaptés à votre profil.

Dr Geneviève DOUX, Médecin esthétique, Montpellier